La Compagnie Midi à l'Ouest

À PROPOS...

La compagnie Midi à l'Ouest est une née !

A son origine, il y avait la compagnie nantaise Popul'art, une fête foraine à elle toute seule. Bonimenteurs et crieurs, improvisateurs d'impromptus, amateurs de parole publique, les artistes fédérés de Popul'art ont ajouté au forain l'accueil public.

En octobre 2015, Popul'art s'est éteinte mais les projets continuent à vivre sur d'autres terres géographiques et sous d'autres entités.

De son côté, Emilie Olivier a emmené dans ses valises son entresort Martine Tarot de cuisine (cartomancie philosophique), les hôtesses et stewards d'Esprit de la nature (boniment) et sa clowne K et les a glissés sous le signe d'une nouvelle étoile : Midi à l'Ouest.

Comédienne indépendante au coeur nomade, elle travaille depuis longtemps le jeu de l'acteur physique. La pratique du clown et de la danse butoh la pousse à développer l'improvisation, la qualité de présence scénique, le jeu longue durée, la métamorphose totale de l'acteur.

Mais le texte n'est pas absent de tout cela : elle a monté le journal de Kafka en clown (K, monologue clownesque) en français et en allemand. Elle prolonge l'exercice avec un goût pour l'improvisation verbale, le boniment, le parlé-chanté.

L'écriture in situ, la création éphémère, l'exercice de la carte blanche existe aujourd'hui de plus en plus dans ses expériences, pour lesquelles elle n'hésite pas à inviter des complices, artistes amis, comédiens, scénographes, marionnettistes, musiciens, cuistots pour un plus grand partage et une plus vaste folie douce.

 

 

Transversale géographique. Entre Nantes et Marseille. Entre deux terres d'un chemin. Transversalité artistique. Théâtre ou théâtre de rue. Clown. Butoh. Textes. Sonner midi, l'aiguille droite, campée, tout en sachant prendre la tangente, la route buissonnière, la fantaisie. A l'Ouest.